Mémorial de la semaine sanglante de Köpenick de juin 1933

Montrer la carte
© Uwe Meinel

La semaine sanglante „Köpenicker Blutwoche“ de fin juin 1933, est le paroxysme de la terreur SA à Berlin à ses débuts. Plusieurs centaines de SA déportèrent et torturèrent jusqu’à 500 opposants ou juifs, 23 d’entre eux au moins en moururent.
Le motif de ces arrestations ciblées réside dans l’interdiction des Sections de Combat nationales allemandes et du Parti social-démocrate SPD dans le Reich entier. Au cours de cette action de terreur, Anton Schmaus, membre du parti SPD tua trois S.A. par légitime défense, ce qui décupla leur violence. Joseph Goebbels joua un grand rôle dans cette terreur en tant que gauleiter (chef de district) de la capitale du Reich et exploita la mort de ses soldats du parti pour sa propagande en les stylisant comme martyrs du mouvement nazi.
Le tribunal d’instance de la prison de Köpenick servait alors de centrale de coordination des arrestations et de lieu de torture. À l’occasion des 80 ans de la Köpenicker Blutwoche, une nouvelle exposition permanente a été inaugurée en juin 2013. Elle repositionne ces évènements dans le contexte national de la prise du pouvoir par les nazis en 1933 et montre clairement combien cette action du mois de juin servit de test aux dirigeants nazis. Cela prouvait qu’ils pouvaient torturer et tuer sans que la police, la justice ou la société ne leur fassent obstacle.
 

Mémorial de la semaine sanglante de Köpenick de juin 1933
Puchanstraße 12
12555 Berlin

Téléphone
+49 (30) 902 97-5671
Téléphone pour réservation
+49 (30) 902 97-33 50
Site Web
www.gedenkstaette-koepen…
Réseaux sociaux
Twitter
Lundi -Mercredi
fermé
Jeudi
10:00 - 18:00
Vendredi -Samedi
fermé
Dimanche
14:00 - 18:00
Entrée gratuite
Téléphone pour réservation
+49 (30) 902 97-33 50
  • Parkmöglichkeit Parkmöglichkeit

Mehr zur Barrierefreiheit bei mobidat.net

Images

Tweet actuels

Nach oben